Analyse de la 9ème journée de la ligue 1

Analyses des matchs Bordeaux Lille,  Rennes Montpellier, Lyon Brest, et Troyes Marseille pour vos paris sportifs en ligne.

Analyse des matchs Bordeaux Lille

C’est la belle affiche de cette journée en Ligue 1. Entre Bordeaux, 6ème et invaincu cette saison, et Lille, 10ème et qui se doit de prendre des points à l’extérieur, l’issue semble indécise.

Côté Bordelais, le début de saison a été plutôt satisfaisant même si tout n’est pas blanc. Les hommes de Francis Gillot font preuve d’une grande solidité qui leur permet de présenter un bon bilan de 3 victoires et 5 nuls après 8 journées. Toutefois, ils peuvent nourrir des regrets en repensant à certaines rencontres, comme celles contre Ajaccio ou Nice, où Bordeaux tenait la victoire entre ses mains avant de se faire rejoindre en fin de match. Les hommes en forme côté bordelais s’appellent Yoan Gouffran, Ludovic Obraniak et Henri Saivet, qui confirme enfin tout son potentiel.

Face à eux, c’est une équipe lilloise en convalescence qui se présentera vendredi soir à Chaban-Delmas. Les lillois ont connu un début de saison chaotique avec 7 points pris en 7 journées. C’est bien simple: entre la 2ème et la 7ème journée, les hommes de Rudi Garcia n’ont pas gagné le moindre match en championnat. Toutefois, ils se sont rassurés lors de la dernière rencontre en s’imposant 2-0 contre Ajaccio pour la 1ère victoire de leur histoire dans le Grand Stade. Contre Bordeaux, Lille devrait récupérer ses deux recrues vedettes de l’intersaison, à savoir Salomon Kalou et Marvin Martin, qui reviennent de blessure après 3 semaines d’absence. Rio Mavuba sera quant à lui toujours absent, son indisponibilité étant estimée entre 2 et 3 mois.

Analyse des matchs Rennes Montpellier

Samedi soir au stade de la Route de Lorient, c’est une rencontre qui se jouera entre deux malheureux du début de saison en quête de points pour rattraper leur retard.

Rennes a retrouvé un peu d’air au classement de Ligue 1 ces dernières semaines. Très mal en point à l’issue de la 6ème journée où l’équipe dirigée par Frédéric Antonetti ne comptait que 4 points, les rouge et noir ont retrouvé de l’allant en alignant 2 victoires de suite, contre Lille (2-0) et Sochaux (1-0). Les voilà donc à une 11ème place plus conforme à leur standing. Désormais, ils veulent basculer dans la première partie de tableau afin de se rapprocher des places européennes, objectif « affiché » en début de saison par la direction bretonne. Pour cela, les Rennais devront conserver la solidité entrevue lors des deux derniers matchs et faire preuve de réalisme. Mevlut Erding semble retrouver des couleurs sur le front de l’attaque des bretons comme en atteste son but inscrit il y a 2 semaines contre Sochaux.

Montpellier vit un début de saison galère sur tous les fronts. Sportivement d’abord avec une première partie de saison jusqu’à présent calamiteuse, indigne d’un champion en titre. La preuve, il figure à une triste 16ème de Ligue 1 avec seulement 8 points. Les montpelliérains ont déjà concédé 4 défaites cette saison en seulement 8 matchs, soit tout juste 2 de moins que leur total de la saison précédente. Lors de la dernière journée, ils se sont inexplicablement inclinés à domicile contre Evian (2-3) après avoir pourtant mené au score 2-1. Relativement épargnés l’an passé par les blessures, ils n’ont pas la même chance cette année avec les absences conjuguées de Aït-Fana (ligaments croisés), Mounier (cuisse), Bedimo (cuisse) et Utaka (cuisse). Enfin, les récentes déclarations de Louis Nicollin au sujet de ses joueurs laissent planer un véritable climat de tension au sein du club héraultais. Pour le faire disparaître, les hommes de René Girard doivent absolument enchaîner les bons résultats. Cela commence dès samedi contre Rennes.

Analyse des matchs Lyon Brest

L’OL, 3ème de Ligue 1, reçoit Brest dimanche à Gerland pour rester au contact de l’OM et du PSG.

L’Olympique Lyonnais sous l’impulsion de son entraineur Rémi Garde réalise un très bon début de saison malgré la crise économique et les restrictions budgétaires imposées par Jean-Michel Aulas. Doté d’un effectif jeune mais de qualité, le septuple champion de France est bien entré dans sa saison, empochant 15 points lors des 8 premières journées. Solidifiés en défense par l’arrivée de Milan Bisevac et le retour de blessure de Dejan Lovren, les lyonnais concèdent moins de buts en ce début d’exercice 2012-2013 et c’est tout le collectif qui s’en ressent. Offensivement, le potentiel est toujours là avec les présences de Lisandro Lopez et Bafétimbi Gomis, qui devraient à nouveau dépasser la barre des 15 buts chacun cette saison. Mais la jeunesse lyonnaise frappe également à la porte avec les Lacazette, Grenier et autres Benzia à qui Garde laisse de plus en plus de temps de jeu au sein de son effectif, sans que cela n’affecte les bons résultats. Et puisque les bonnes nouvelles n’arrivent en général jamais seules, Yoann Gourcuff a fait son retour à l’entrainement vendredi dernier et pourrait retrouver la compétition début novembre.

En face, c’est une équipe de Brest au début de saison contrasté qui va se rendre à Gerland. Les joueurs de Landry Chauvin alternent le bon et le moins bon en Ligue 1. Avec 10 points pris au stade Francis-Le-Blé, Brest est impérial à domicile, même si ses victoires contre Evian, Troyes et Valenciennes tendent à nuancer ce constat. En revanche, en déplacements, les brestois sont méconnaissables comme en attestent les 4 défaites concédées à l’extérieur depuis la reprise du championnat. Et ce, contre des adversaires de faibles acabits comme Nancy, Nice et Brest. Le match à Gerland s’annonce donc très compliqué pour les brestois qui devraient, sauf énorme surprise, s’incliner une nouvelle fois loin de ses bases.

Analyse du match Troyes Marseille

Match des extrêmes ce week-end en Ligue 1 entre la lanterne rouge du championnat, Troyes, et le leader, l’OM.

Troyes vit un véritable calvaire pour son retour parmi l’élite. Les hommes de Jean-Marc Furlan ne comptabilisent que 2 points après 8 matchs de championnat. Et restent sur 3 défaites consécutives contre Sochaux, Toulouse et Bastia. Ce début de saison annonce une année très compliquée pour l’ESTAC, ce qui ne constitue qu’une demi-surprise tant l’effectif troyen parait tendre pour figurer à ce niveau. Pour ne rien arranger, l’entraineur troyen devra faire avec une multitude d’absences contre l’OM. En effet, Drouin, Othon, Obbadi, Grax, Thiago, Nivet, Bahebeck, Faussurier, N’Sakala, Yattara et Gopé sont tous forfaits pour cette rencontre.

De son côté, Marseille va bien. Le nul obtenu contre le rival parisien a conforté l’excellent début de saison des olympiens. Lors de cette rencontre, ils ont fait preuve d’une grande solidarité et ont su inquiéter le grand favori au titre de champion de France 2013. Ce match a également été l’occasion de confirmer le retour au premier plan d’André-Pierre Gignac, auteur d’un doublé portant son total à 5 réalisations depuis le début du championnat. L’OM compte donc 3 points d’avance sur le PSG et 4 sur l’OL en tête du classement. Ils peuvent donc rehausser les objectifs qu’ils s’étaient fixés en début de saison avec pourquoi pas, l’opportunité de se qualifier pour la Ligue des Champions en fin de saison. Dimanche, ils devraient pouvoir prendre la mesure sans grandes difficultés d’une équipe troyenne fébrile et diminuée par les nombreuses blessures.

Avant de parier sur cette 9ème journée de la ligue 1, je vous conseils de comparer les bonus paris sportifs, en ce qui concerne les cotes bwin propose les meilleures cotes pour effectuer un pari sur cette 9ème journée :https://www.bwin.fr.