L’Italie pensait pouvoir l’inquiéter? Elle s’en est pris 4 en finale de l’Euro. Et l’Argentine et le Brésil dans tout ça? Trop inconstants pour pouvoir prétendre aux statuts de rivaux potentiels. Bref, la France, qui est inférieure à toutes ces nations, ne devrait pas faire long feu face à l’armada espagnole. En effet, Vicente Del Bosque possède les meilleurs joueurs de la planète quel que soit le poste, que ce soit en défense (Piqué, Puyol ou Sergio Ramos), au milieu (Xavi, Busquets, Xavi Alonso et Iniesta) ou en attaque (Villa, Pedro, Silva et Torres). C’est donc en toute logique que les espagnols devraient s’imposer ce soir après avoir parfaitement entamé leur campagne de qualification pour la Coupe du Monde 2014, en allant s’imposer en Géorgie et en Biélorussie. A égalité de points avec la France, ils voudront prendre seuls la tête du groupe I à l’issue de la rencontre de ce soir afin de faire un pas de plus vers leur quête d’un 4ème trophée consécutif.

La France ne présente aucune garantie

L’équipe de France n’est plus ce qu’elle était. Qu’il semble loin le temps où les Français faisaient figure de bêtes noires pour les Espagnols, incapables de les battre en phase finale d’une grande compétition. Signe que les temps ont changé, l’Espagne n’a pas connu aucune frayeur cet été pour se débarrasser de la France en quarts de finale de l’Euro, venant ainsi à bout de la malédiction française. Et on ne voit pas ce qui a changé aujourd’hui qui pourrait permettre aux hommes de Deschamps de faire mieux qu’il y a 3 mois. Malgré la prise de fonction de Didier Deschamps cet été en lieu et place de Laurent Blanc, rien n’a vraiment changé. Ce qui fait réellement défaut en équipe de France, c’est la qualité intrinsèque des joueurs. A l’exception de quelques-uns et encore, la France ne possède pas de joueurs de dimensions internationales, capables de faire la différence dans les grands rendez-vous. La défense est poreuse, le milieu peu créateur et l’attaque inefficace. Contre les « petites » équipes comme la Finlande ou la Biélorussie, ça peut encore passer mais pas contre des équipes de calibres supérieurs. On a pu le constater vendredi dernier contre le Japon où l’équipe de France a dominé pendant tout le match sans être capable d’ouvrir le score et s’est ainsi exposée à un contre assassin en fin de match. Il manque à Didier Deschamps un joueur capable de faire la différence à tout moment et qui pourrait emmener l’équipe dans son sillage, à l’image d’un Zinedine Zidane ou d’un Thierry Henry. On a longtemps cru que Franck Ribéry ou Karim Benzema pourraient remplir ce rôle mais il a fallu se rendre à l’évidence. Aujourd’hui, la France est à sa place au classement mondial. C’est une équipe qui a de la qualité mais malheureusement pas suffisamment pour pouvoir prétendre inquiéter les grosses nations de la planète foot. En France, l’austérité n’est pas qu’économique. Comparez les bonus paris sportifs sur le site BestParisSportifs.com

Publié dans : QCDM